Tales of Legend
Inscrivez vous sur Tales of Legend puis allez vous présentez!! ^^



 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fanfiction késako? ( article plus détaillé sur la fanfiction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marina Ka-Fai

avatar

Age : 24
Messages : 1183
Date d'inscription : 18/07/2011

ETAT
Nom: Marina Ka-Fai
HP:
9999/9999  (9999/9999)
TP:
999/999  (999/999)

MessageSujet: La fanfiction késako? ( article plus détaillé sur la fanfiction)   Jeu 15 Sep - 11:29:23

Une fanfic ou fan fiction désigne en anglais une fiction écrite par un fan, un adepte, d'une série télévisée, d'un film, d'un dessin animé (anime), d'un jeu vidéo, d'un livre ou d'une bande dessinée à partir de l'univers et/ou des personnages de l'œuvre qu'il apprécie. Une fan fiction peut aussi mettre en scène des célébrités existantes.

Une fanfiction développe les thèmes classiques du scénario, où les fans se reconnaissent facilement. Mais la fanfic peut aussi explorer les non-dits, les zones troubles de la psychologie des personnages, ou des thèmes qu'il ne serait pas commercialement correct d'aborder dans une œuvre destinée au plus grand nombre.

Au Japon, les fanfics sont très répandues (surtout pour les animes sous forme de dōjinshi), et elles existent même pour les jeux vidéo, où les personnages sont souvent très charismatiques.

Considérée par certains comme une revanche de l'écrit sur l'audiovisuel, la fanfic est un mode d'expression issu de la culture populaire, comme le dit Henry Jenkins directeur de l'Institut de technologie du Massachusetts : « La fanfiction est une manière pour la culture de réparer les dégâts commis dans un système où les mythes contemporains sont la propriété des entreprises au lieu d'être celle des gens. »

Ces fanfics sont publiées sur Internet, le plus souvent sur des sites spécialisés dans un Fandom ou un autre. Il existe des sites entièrement consacrés aux fanfictions en tous genres, comme des sites centrés sur un fandom particulier et offrant une partie dédiée aux fanfictions.

Toutes les séries télévisées ne suscitent pas le même engouement pour les rédacteurs de fanfics : celles-ci sont très nombreuses pour Highlander, Buffy contre les vampires, Xena Warrior Princess, The L Word, 24 heures chrono, La Belle et la Bête (série télévisée) ou Dr House, mais beaucoup plus rares pour des séries plus anciennes comme Friends. Le phénomène est le même pour les livres : popularisés par les adaptations cinématographiques récentes, Harry Potter (une fanfic sur Harry Potter est couramment appelée Potterfiction) et Le Seigneur des anneaux (pour ne citer qu'eux) ont vu une croissance exponentielle de leur Fandom et donc du nombre de fanfictions. Enfin, on remarque que les animes et surtout les mangas donnent aujourd'hui naissance à de très nombreuses fanfictions (des blockbusters comme Dragon Ball Z, Saint Seiya ou des succès plus récents comme Naruto et Pokémon en sont des bons exemples). Un nombre de plus en plus important de fanfictions a comme personnages des groupes de musique célèbres.

Les fanfictions sont le plus souvent publiées par chapitres.


Types:

Au début d'une fanfiction, on trouve souvent les informations suivantes, qui permettent de se rendre compte du type de fanfiction que l'on s'apprête à lire :

-Les "fics" dites sérieuses pourraient s'intégrer dans l'œuvre originale.

-Les O.S. (One Shot) sont des fics courtes en un seul chapitre.

-Les AU (Alternative Universe, ou Univers Alternatif en français= UA): le principe de ces fanfics est de placer des personnages connus dans un univers qui n'est pas le leur. Le plus souvent, il s'agit de changements temporels ou spatiaux.

-Une sous-catégorie des AU sont les cross-over, souvent notés x-over ou XO qui consistent à croiser deux univers différents originaires de deux fictions originales différentes.

-Le yaoi met en scène des relations homosexuelles entre hommes et le yuri des relations homosexuelles entre femmes.

-Le slash met en scène un couple de deux hommes dans un univers yaoi ( de même que le femslash pour un couple de deux femmes dans un univers yuri )

-Le het met en scène des relations hétérosexuelles.

-Le lime est une scène qui sous-entend des rapports sexuels et décrit souvent des attouchements plus ou moins poussés.

-Le lemon en revanche est une scène décrivant un rapport sexuel explicite.

-Le PWP ('Plot? What Plot?' (Intrigue, quelle intrigue ?)ou 'Porn Without Plot' (Porno sans intrigue), est une fic courte, souvent un O.S., dont le scénario est très peu développé car juste présent pour mettre en scène un lemon. Ou bien mettre en scene une petite histoire humouristique ou tendre.

-Le Self-Insert (ou SI) est une fanfic où l'auteur se met en scène aux côtés des personnages principaux.

-Une "Mary Sue" (pour une fille) ou un "Gary Stu" (pour un garçon) représente le personnage parfait, possédant des qualités intellectuelles et physiques non-négligeable, souvent puissant(e) et aimé(e) de tous les autres personnages. Par extension, ces termes désignent une fanfiction dans laquelle un tel personnage apparaît. Le plus souvent[évasif], il constitue une forme déguisée de Self-Insert, dans la mesure où l'auteur se projette par son intermédiaire dans son univers favori.[réf. nécessaire]

-WAFFy ou WAFF (ou "Fluff", "Fluffy"), acronyme anglophone pour “Warm And Fuzzy Feelings” soit : “des Sentiments Doux et Tendres” désigne une romance, plus ou moins poussée.

-Guimauve, glucose, glucosé ou toute autre référence au sucre indique une histoire très romantique, fleur bleue.

-Harlequin, du nom de la célèbre maison d'édition, indique une fanfic dans laquelle la romance, la violence, et/ou le sexe sont exagérément poussés, le but du jeu étant d'être le moins vraisemblable possible. Ce terme peut-être utilisé par autodérision par l'auteur lui-même, ou bien pour se moquer de l'œuvre d'un autre auteur.

-Angst indique une fiction où il est souvent traité de tortures morales ou physiques. Le terme désigne aussi plus généralement une fic où les personnages hésitent longuement sur qui ils sont, pourquoi ils agissent ainsi, etc.

-Deathfic : Fanfiction où l'un des personnages principaux est amené à mourir.

-Songfic : Fanfic axée autour d'une chanson.

-MyST : en référence à une émission de télévision américaine du nom de "Mystery Science Theater" qui diffusait des films de série B à des gens enfermés et obligés à critiquer ces films. Dans le monde de la fanfic, le terme désigne un scénario où des gens sont enfermés dans un lieu où ils doivent commenter des fanfics qui leur sont soumises.

-Parodie-Insert : Comme son nom l'indique, une parodie où un personnage existant (ou plusieurs) est inséré, lui faisant un portrait humoristique , et souvent rabaissé par rapport aux personnages principaux.

-Character bashing (maltraitance de personnage) : fiction dans laquelle un personnage donné cumule tous les défauts au profit du reste de l'équipe ou d'un autre personnage.

Vocabulaire spécifique:

-Disclaimer : Message d'avertissement. L'auteur y précise que les personnages et les univers qu'il utilise ne lui appartiennent pas et qu'il ne tire aucun profit pécuniaire de la publication de son texte.
Commentaires , Reviews: Messages laissés par les lecteurs afin de donner leurs impressions et/ou réactions -sur la fiction.

-Béta-reader (lecteur beta) : Il s'agit d'une personne qui corrige et vérifie la qualité de la fanfiction avant sa publication. Son rôle est à la fois celui de correcteur mais aussi celui de donner conseils et premiers avis sur l'histoire.

-Rating : classification de la fanfiction quant à sa lisibilité par un jeune public. Les deux échelles d'évaluation les plus couramment utilisées sont celle de la MPAA, ou celle de l'initiative FictionRatings[1].

-Fandom : univers (personnages, lieux, faits historiques, etc.) d'une oeuvre littéraire, cinématographique ou télévisuelle, sur lequel s'appuie une fanfiction. Par extension, le terme désigne aussi la communauté de fans rassemblés autour d'une œuvre spécifique ou d'un développement particulier d'une œuvre sous forme de fanfic (couple, situation, époque...).

-O.C. : Original Character, un personnage qui n'appartient pas à l'univers original, mais est créé par l'auteur de la fanfiction.

-S.I : Self Insert. Avatar de l'auteur qui s'intègre dès lors dans l'histoire.

-I.C. (pour In Character) : Se dit du comportement d'un personnage dans une fanfiction lorsqu'il est en phase avec la description qui en est donnée dans l'oeuvre originale.

-O.O.C. : Out of character, à l'opposé du précédent, de dit d'un comportement peu vraisemblable pour un personnage par rapport à l'oeuvre originale.

-X, /, + : placé entre deux noms de personnages, indique que la fanfiction abordera (principalement ou non) une relation entre ceux-ci. Généralement, X et / sont utilisées pour des relations amoureuses et/ou sexuelles, + indiquant plus une relation d'amitié.

-P.O.V : ou pov (Point Of View), suivi du nom d'un personnage : placé en début de paragraphe à l'intérieur d'une fan fiction, indique que le lecteur s'apprête à lire les pensées d'un personnage. La narration est donc faite par le personnage. Un marqueur de fin (par exemple End POV) peut être utilisé pour indiquer le retour à une narration extérieure.

Légalité:
D'un point de vue juridique, écrire et diffuser, même à titre gratuit, un texte comportant des personnages, lieux ou autres références d'une œuvre existante constitue une violation du droit d'auteur, sauf si les droits afférant à ces œuvres ont expiré. On peut noter cependant que les œuvres parodiques sont dans la plupart des pays (dont la France) explicitement autorisées.

On voit souvent apparaître des disclaimers au début des fanfictions qui déclarent publiquement que ces dernières sont issues d'une œuvre préexistante. À défaut de constituer une protection juridique, ces déclarations permettent au moins d'éviter que quiconque puisse croire qu'il s'agisse d'une tentative d'appropriation.

Ces disclaimers n'enlèvent cependant rien au caractère a priori illégal des fanfictions. « A priori », car on trouve plusieurs auteurs qui autorisent explicitement les fanfictions à l'image de J. K. Rowling et de Terry Pratchett, pour autant que ces fanfictions n'aient aucun caractère commercial.

Mercedes Lackey, pour donner un cadre plus légal à cette autorisation, a dit que les fanfictions sont autorisées tant qu'elles sont sous licence Creative Commons non commerciale].


La question du respect de l'œuvre:

D'autres, invoquant des motifs tels que le respect des personnages[7] ou la possibilité de confusion entre le récit original et une fanfiction[8] s'opposent à l'utilisation de leurs univers par les fans. Malgré ces refus, il est possible de trouver de nombreuses fanfictions traitant d'œuvres concernées.

Les auteurs qui s'opposent à cette vision arguent généralement que les fanfictions ne respectent souvent pas les personnages originaux ou déforment l'univers ou qu'elles pourraient provoquer une confusion entre le canon et le travail des fans.

Débat sur la conception du droit d'auteur:

Les opposants au droit d'auteur tel qu'il existe aujourd'hui estiment que l'interdiction des travaux dérivés est globalement dommageable. Lawrence Lessig expose dans Culture libre, d'une part qu'une législation trop stricte sur les travaux dérivés est nuisible à la créativité en général, et donc nuisible à un trop grand nombre pour l'intérêt de quelques-uns. D'autre part, que l'exemple japonais des Dōjinshi montre que ces œuvres ont un effet positif en général sur l'industrie du manga dont ils violent les droits.




Malgré tous les problèmes vis-à-vis des auteurs et des droits, de nombreuses personnes (et pas seulement des fans mais souvent des professeurs de langue)disent que les fanfictions sont une manière ludique pour les jeunes (qui sont peu impliqués dans l'écriture et la lecture) de renouer avec ces deux thèmes dans le cadre de leur livre/film/série/jeu vidéo favoris. En plus, au fur et à mesure, les lecteurs/auteurs de fanfictions, en plus de lire/écrire dans leurs langues maternelle, vont vers d'autres langues ( souvent celles qu'ils connaissent déjà via leur éducation) ce qui leur permet de se familiariser avec la forme "courante" des langues étrangères. La fanfiction est donc vue par certains comme un bon exercice pédagogique.


[ Merci à Wikipédia]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mademoiselle-renegade.skyrock.com/
 
La fanfiction késako? ( article plus détaillé sur la fanfiction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TOUT premier fanfic de jerechampion
» Autarque eldar, késako ?
» [Article ChannelFireball] Ask the Pros About Scars / Picks Orders - Antoine Ruel
» Nouvel Article sur les Bus
» Changements à venir (article wow-europe)+ notes patch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Legend :: Village de la communauté :: Mangathèque :: Vos fan-fictions-
Sauter vers: