Tales of Legend
Inscrivez vous sur Tales of Legend puis allez vous présentez!! ^^



 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 7 : Le Monstre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JunKiyohata
Admin
avatar

Age : 25
Messages : 145
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Chapitre 7 : Le Monstre   Jeu 19 Fév - 18:01:16

Les combats mettaient à sac la Forêt des Murmures. Ergue et ses acolytes étaient tenus en échec par la coalition de fait de Tsuro, Amaya, Eglantyne et Moîra. Le vent arrachait branches et feuilles, réduisant la visibilité des combattants.

Acculés, les Combattants de Zil ne comptaient plus sur l'effet de surprise mais sur l'étonnante faculté du chasseur. Ergue attrapa une bourse de cuir souple et détacha précipitamment la cordelette usée par le temps. S'en extrait alors une poudre blanche qui au contact de l'air se forma en brume et commença à se répandre comme si elle voulait occuper tout l'espace qu'on lui donnait.

A ce moment-là, le vent se tut et le soleil perça les cimes des arbres de ses rayons. Très vite, la brume monta, gênant la visibilité des traqueurs et des Sorcelames qui cherchaient leurs adversaires. Pendant ce temps, Ergue avait entamé comme une sorte de rituel, une litanie aux sons exotiques. Il était l'un des rares à connaître ce secret gardé par les habitants d'une lointaine île. Des bruits de tambour se firent entendre, d'abord sur un rythme lent, puis de plus en plus rapidement.

Moîra et Eglantyne ressentaient que quelque chose d'anormal se passait. Une magie étrange était à l'œuvre et cela ne leur plaisait pas. Quant aux traqueurs, dès l'apparition de la brume, ils s'étaient tous deux mis dans une position martiale et faisaient des signes en répétant les mêmes mots dans leur langue natale. Visiblement, eux aussi se doutaient d'une entourloupe de la part de leurs agresseurs. Et ils avaient raison. Ergue, à l'abri des regards ennemis accomplissait une danse particulière. Soriek et Granderage ne bougeaient pas d'un poil alors que le chasseur leur tournait autour. C'est alors que toute la brume se retira tout comme elle était apparue et ceux qui tendaient l'oreille auraient entendu comme des mots dans un dialecte très primitif. Elle se concentra alors autour des Combattants de Zil, les rendant invisibles aux yeux des observateurs extérieurs. Enfin, elle disparut et en lieu et place des trois acolytes, il ne restait plus qu'un monstre, un hybride parfait, colosse immense à la peau parfois verte, parfois bleue, aux griffes tranchantes arborant la corne de Soriek.

- Et maintenant place au spectacle !!! S'exclama la chose d'un mélange de trois voix. Elle bondit, déracinant les jeunes arbres comme s'il s'agissait de simples brindilles. Ses adversaires entendirent les craquements des branches cassées.

- Préparez-vous, ce qui arrive est puissant. Amaya, Kaïdan !

La jeune femme regarda son maître avec étonnement et réagit d'un coup. Un masque de couleur rouge assez effrayant apparut dans sa main. Elle le plaça instinctivement sur son visage avant de disparaître.

Les Sorcelames aussi réagirent prestement. Moîra se plaça devant sa sœur et commença à incanter un enchantement pour son arme. Sa sœur, elle, entama une sorte de prière.

- Ô Dragon, accorde à tes servantes le pouvoir nécessaire pour vaincre. Fait que l'esprit de ma sœur et le mien soient en harmonie.

C'est alors que la créature arriva à leur niveau. Le monstre s'arrêta net devant la petite assemblée.

- HAHAHAHA ! Vous auriez dû fuir pendant que vous le pouviez encore !!! Vous êtes perdus !

- Que tu crois ! S'écria Tsuro. A son tour, un masque apparut dans sa main. Le traqueur s'en équipa et s'élança vers la créature.

Le combat s'engagea, mais cette fois-ci l'intensité était toute autre ! Ce qui était jusque-là une simple escarmouche se transforma en véritable bataille où les vies étaient désormais en jeu. Le sang ne tarda pas à couler. L'offensive de l'Abomination était redoutable. Les coups assénés par Tsuro et Moîra semblaient n'être que des piqûres de moustique. Rapidement, le monstre prit le dessus. Moîra, pourtant endurante était à bout de souffle. Tsuro quand à lui déployait tout son art de traqueur, mais hélas sa spécialité était la neutralisation de mages, pas l'affrontement contre les monstres.

Quelques minutes plus tard, les protagonistes étaient au bord de la rupture. Blessés et fatigués leur moral coulait à pic.

- Eglantyne... tu y arrives ???!! Il va nous faire la peau ! Moîra sentit une énergie familière, celle de Dragon. Ses blessures se refermèrent. Sa volonté et son courage de venir à bout de cette Abomination furent ravivés. Eglantyne se posta à côté de sa sœur, un dragon de fumée bleue s'entoura autour d'elles. Leurs rapières flamboyèrent d'un feu bleuté et étaient aussi légères qu'une plume. Les demoiselles se jetèrent sur le monstre qui hurla à chaque estafilade.

De son côté, Amaya aussi avait fini sa préparation. Elle avait gravé des symboles Traqueur sur les arbres des alentours. Elle fit signe à son maître et ce dernier se mit en position d'attaque. Un idéogramme dans un cercle apparut sur le sol au-dessous de lui. Le symbole palpita quelques secondes et disparut d'un coup. Le vieil homme frappa l'Abomination avec une vitesse incroyable. Chaque coup porté fit mouche. Le monstre attrapa Eglantyne par le pied, la souleva pour la jeter sur le traqueur qui esquiva. Folle de rage, Moîra enfonça la lame de son épée dans le dos du monstre qui hurla de douleur. Tsuro en profita alors pour utiliser une technique particulière héritée des grands maîtres de sa famille. Il toucha plusieurs points névralgiques en priant que cette créature soit constituée comme un humain classique. Et, par miracle, cela fonctionna. L'Abomination tomba raide au sol, une brume blanche s'échappa d'elle et réapparurent en lieu et place les trois Combattants de Zil...
(Tous droits réservés à Feerik ainsi qu'à Eredan iTCG)

_________________
"J’étais mort jusqu’à notre rencontre.
J’étais un cadavre impuissant, prétendant être vivant."

Lelouch (Code Geass)

"Moi, je pense que Kira sait... qu'il fait le mal.
Mais il est prêt à se sacrifier pour changer le monde.
C'est ça, la vraie justice qu'il a choisie."

Light Yagami (Death Note)

"Les Pactisants ne sont pas humains.
Ce ne sont que des machines à tuer à la merci d'un humain.
Les témoins sont toujours éliminés afin de minimiser les risques.
Ce sont des menteurs et des traîtres."

Hei (Darker than BLACK)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre 7 : Le Monstre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 1-4: La mise à jour Ombres et lumières
» Composition du Chapitre
» [résolu] script A-RPG (VX) probleme d''activation d''interrupteur quand mort du monstre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» La FIC dont VOUS êtes le MONSTRE !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Legend :: Village de la communauté :: Mangathèque :: Histoire d'Eredan :: Saga de la pierre tombée du ciel :: Acte 1 - Tombée du ciel-
Sauter vers: